d'infos

Tiken Jah Fakoly

Vendredi 4 août /

Côte d'Ivoire - Reggae

À 54 ans, le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly revient sur le devant de la scène avec un album et une tournée. Dans « Braquage de pouvoir », sorti en novembre 2022, il blâme en bambara, en français et en anglais ces présidents à vie qui empêchent la politique africaine, et ces chefs religieux tout-puissants qui endorment les populations.

Exilé au Mali depuis de nombreuses années, suite à des menaces en Côte d’Ivoire, il est retourné enregistrer Braquage de Pouvoir, son 12ème album à Abidjan.

Pour «La Potion», l’icône du reggae ivoirien revient notamment sur son initiation rasta, l’importance des spiritualités traditionnelles pour le continent africain, son pèlerinage en terres jamaïcaines, les conséquences effroyables des extrémismes religieux ou encore l’héritage d’Haïlé Sélassié et Marcus Garvey. One love !

Le reggae, Tiken Jah Fakoly l’a au coeur et au corps depuis au moins 1987 : époque à laquelle il découvre tous les grands maîtres — de Bob Marley à Burning Spears — et monte Les Djélys, son premier groupe. Avant de se consacrer à sa carrière solo avec «Mangercratie», un premier album sorti en 1996 qui allait contribuer aux belles heures du reggae africain, dans les pas des pionniers Lucky Dubé et Alpha Blondy. 

Plus de trois décennies après ses débuts, nous retrouvons donc le rasta ivoirien au Bout du Monde. Un concert prometteur en « Yes high », « Jah Bless», « Burn Babylon, buuurn » et autres « Peace and one love » !

Découvrez aussi